BLOG

MIXCITY 2013 - De l'homo sapiens à l'homocyclus - Qu'est-ce que tu "traffic" ?

Article 10 - Moins de cyclistes au delà du canal : faute d’aménagement urbain ou de mentalité ? Par Alessio De Laurentiis

M. Nicolas, secrétaire général du Gracq, semble être convaincu du rôle qui le milieu familial joue dans le choix de mobilité.

« Si nous passons le canal et allons vers des populations immigrées, le vélo est considéré comme un jouet dans l’enfance mais pas un moyen de transport. Il est surtout perçu comme le moyen de transport du pauvre, que l’on est pas spécialement fier de montrer ».

Si l’usager typique du vélo urbain à Bruxelles, est en général, un homme ayant fait des études universitaires,  ce cadre moyen identifié choisit la bicyclette par efficacité voire même par philosophie écologique. En dehors de cette catégorie, le défi bruxellois d’aujourd’hui reste d’intéresser un public plus large au cyclisme urbain.

C’est le cas de l’action « à vélo Mesdames ».

La parole est à M. Nicolas : « Les participants sont principalement des femmes d’origine marocaine. Elles ne savent pas rouler à vélo car il n’est pas courant pour les jeunes filles d’utiliser ce transport dans leur pays d’origine voire pas toujours bien perçu par certains membres de leur communauté. Ceci dit, chez nous, cette situation évolue petit à petit. Même timides, les participantes restent nombreuses, et avec le soutien de Carmen Sanchez, la formatrice, elles vont au Parc Royal, et terminent en faisant le tour de Bruxelles à vélo ».

Un pas en avant en termes d’évolution sociale car elles ne dépendent plus de personne pour se déplacer, elles gagnent donc en autonomie, et c’est aussi l’image qu’elles donnent à leurs enfants, les prochains utilisateurs.

Créer les nouveaux utilisateurs est sûrement une démarche importante, même si le Plan 2020 pour la mobilité semble loin de pouvoir être atteint.

Mais, quelle est la place du cycliste à Bruxelles ?

Les pistes cyclables, sont-elles suffisantes, ou il faut les créer soi-même des "actions pirates" ?

A découvrir la semaine prochaine !

Photo (c) - Image extraite du film "Wadjda" réalisé en 2012 par Haifaa Al Mansour qui raconte l'histoire d'une petite fille dont le rêve est de pouvoir rouler à vélo dans son pays en Arabie Saoudite. 

Notons que depuis peu, les femmes de ce pays sont autorisées à se déplacer à vélo sans être accompagnées d'un homme. 

Pour plus d'informations sur ce film, regardez ici la bande annonce.

 


MIXCITY 2013 - De l'homo sapiens à l'homo cyclus

Article 5 - La circulation bruxelloise saturée ? Par Alessio De Laurentiis

Warning: getimagesize(http://www.mixcity.be/images/upload/vélo1.jpg): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /customers/e/2/c/mixcity.be/httpd.www/includes/miscblog.inc.php on line 168


Chaque jour de semaine, la ville de Bruxelles augmente sa population de 350.000 personnes. Des travailleurs qui se rendent dans la capitale et utilisent les différents moyens de locomotion. Ce sont là les conclusions d'une recherche menée par la Conférence Permanente du Développement Territorial (CPDT). A cette population s’ajoute les navetteurs wallons et flamands qui parcourent quotidiennement 14 millions de kilomètres pour se rendre au centre du pays. Même les taxis sont pris au piège.


Une fois arrivés aux portes de Bruxelles, les navetteurs doivent encore atteindre leur destination finale. Une palette de possibilités existe et pourtant les axes bruxellois sont saturés un peu plus chaque jour. Les chauffeurs de taxis se sont d’ailleurs dernièrement rassemblés pour obtenir une augmentation du nombre de places réservées et l’accès à tous les sites propres des transports en commun.
Certains évoquent le REB (Réseau Express Bruxellois) comme solution miracle. Beau sur papier mais encore au stade de concept. S’il voit le jour, ce réseau devrait relier les différentes gares sous utilisées de la région.


Finalement, cet engorgement semble donner des ailes au vélo comme moyen de déplacement dans la capitale. Sujet qui sera traité dans notre prochain article. A suivre…

Crédits photo : PhotoXPress